Protégez les poumons de votre cheval

Au cours de la période hivernale, les chevaux passent plus de temps au box. Leurs voies respiratoires sont très sollicitées en raison de la proximité avec la litière, du fourrage sec et du manque de ventilation. Afin de protéger le système respiratoire de votre équidé, il existe quelques bonnes pratiques à connaître. 

Guide de management pour le bon entretien du système respiratoire

Voici quelques bonnes pratiques à suivre pour protéger les voies respiratoires de votre cheval :

  • Entretenir autant que possible un environnement propre exempt de poussière.
  • Donner des fourrages dépoussiérés comme le foin nettoyé à la vapeur ou trempé.
  • Utiliser une litière hygiénique (copeau de lin ou de bois).
  • Déposer une couche de copeau sur la paille afin d’absorber l’urine et de maintenir une atmosphère sans ammoniac.
  • Essayer de stocker foin, paille et fumier en aval du vent et hors de l’écurie.
  • Sortir le cheval lors de l’entretien du box.
Un cheval dans un paddock poussiéreux.

L’emphysème, une maladie respiratoire incurable 

L’emphysème, aussi connue sous le nom d’obstruction récidivante des voies aériennes (ORVA) ou bronchopneumonie obstructive chronique, est une maladie incurable se caractérisant par des difficultés respiratoires. Elle correspond plus ou moins à l’asthme chez l’homme.

S’il est difficile de définir avec exactitude l’origine de cette maladie, il existe des facteurs qui peuvent favoriser son apparition. Prenez des précautions supplémentaires contre ces facteurs déclenchants :

  • L’ammoniac : se trouve dans un box mal entretenu ou une écurie confinée et mal aérée.
  • L’exposition à la moisissure : se développent dans le foin.
  • Les poussières : difficile d’éviter la poussière à l’écurie. Il y en a partout : dans le foin, la paille, certains copeaux, les paddocks et carrières très secs, sur votre matériel de pansage, etc.
  • Les pollens
Cheval se roulant dans la poussière.

Si votre cheval est malade, changez vos habitudes et distribuez les fourrages sur le sol, pour que le nez de votre cheval soit au-dessus du foin. Ne donnez pas de fourrage sec à votre cheval mais remplacez-le au maximum par de l’herbe ou du foin trempé.

Pour le travail, adaptez votre séance au niveau de forme de votre cheval et privilégiez les sorties en extérieur autant que possible ou dans une carrière arrosée.

Dans tous les cas, il reste indispensable de faire appel à un vétérinaire.

Quels produits utiliser pour aider votre cheval et réduire ses allergies à la poussière ? 

Vous pouvez utiliser des produits à base de plantes pour dégager les voies respiratoires de votre cheval :

Vous pouvez également utiliser un sac à foin spécialement conçu pour réduire les coliques et les allergies à la poussière :