Comment choisir le bon soin du sabot pour mon cheval ?

Comme le dit l’adage « pas de pieds, pas de cheval » !

Les pieds des chevaux sont soumis à différentes contraintes dont il faut tenir compte pour garder son compagnon en bonne santé. Les sabots du cheval jouant ainsi un rôle crucial d’un point de vue physique et biomécanique.

En fonction des sols et de la météo, il est bon d’adapter les soins aux sabots. Sols boueux, sols secs, sable de la carrière ou même neige, le type d’onguent ou d’huile diffère en fonction de la saisonnalité et du type de sols.

L’entretien des sabot, c’est l’art de trouver le juste équilibre entre rigidité et élasticité. C’est conserver un pied fort grâce à la modulation de l’hydratation de la corne en fonction de la saison. C’est pour cela qu’il est impératif d’adapter les soins.

Comment la corne pousse t-elle ?

Comme les ongles chez les humains, la corne des chevaux pousse en continue. Il est possible de voir la qualité de la future corne de votre cheval en observant le haut du sabot sous le bourrelet périoplique.

Crédit image « Michel Vaillant »

Ferré ou non, il est primordial de faire venir régulièrement un maréchal ferrant afin d’entretenir les sabots de votre cheval.

Adapter son soin à la saisonnalité et aux différents types de sols

La saison estivale

En l’été, les sols deviennent secs et les pieds du cheval s’assèchent. Le manque d’hydratation provoque bien souvent des fissures dans la corne qui « s’éclate » en petits morceaux. Elle devient très dure, manque d’élasticité tout comme la fourchette.

Il est essentiel de rendre un maximum d’hydratation et d’élasticité aux sabots afin de ramollir la corne et la fourchette.

Pour la corne cassante et fissurée, il est d’usage d’utiliser une huile qui pénétrera plus facilement au cœur de la corne et hydratera en profondeur. Petit conseil en été : n’hésitez pas à doucher les pieds de votre cheval puis de venir badigeonner votre huile. Celle-ci enfermera l’eau à l’intérieur de la corne pour une double hydratation !

L’huile bio Parisol sera parfaite pour hydrater les pieds en été

L’huile de laurier est connu pour favoriser la repousse et permettre une hydratation optimale de la corne.

Il est important d’hydrater l’ensemble du sabot, de la sole à la paroi en passant par la fourchette.

L’inter saison

En automne et au printemps le temps est incertain, parfois il peut encore beaucoup et certains jours, le temps est chaud et sec.

Cavalier sous la pluie

Les sols ne sont pas tout à fait secs et il arrive parfois qu’il pleuve pendant des jours et là les sols deviennent rapidement boueux.

Il existe des onguents « polyvalent » qui arrive à garder des sabots hydratés tout en évitant le ramollissement de la corne et la fourchette.

En cas de fourchette ramollis, un soin assainissant permettra d’éviter le pourrissement.

Huile de soin assainissante Michel Vaillant prendra grand soin des fourchette à l’inter-saison

L’hiver

Le mauvais temps et la boue sont les pires ennemis des sabots. Ils leur en font voir de toutes les couleurs.

Le trop plein d’humidité provoque un ramollissement rapide de la corne et de la fourchette. On se retrouve avec un pied mou, fragile et perméable au bactéries. Il est donc urgent de durcir la corne et de protéger les fourchettes en format une barrière protectrice.

Le Goudron de Pin ou goudron de Norvège va agir comme un véritable assainissant de la corne. Attention cependant à ne l’utiliser qu’une fois par semaine maximum sur un pied parfaitement sec et propre (car sinon le goudron enfermera les bactéries à l’intérieur du pied et cela sera pire)… De plus le goudron ne s’utilise pas sur la paroi mais uniquement sur la sole et la fourchette.

Le goudron Pediblock Ravene formera une véritable barrière contre l’humidité

Etre deux utilisation du goudron, des onguents spécial hiver existent afin de protéger le pied de la boue et l’humidité.

Le Farrier solution de chez Naf sera parfait pour l’hiver

En cas de pourrissement de la fourchette sur des pieds qui macèrent à longueur de journée dans la boue, préférez un soin assainissant et antiseptique, qui s’applique directement sur les fourchettes (attention de ne pas appliquer de goudron sur une fourchette déjà atteinte !). 

Hoof Solution Kevin Bacons, le soin parfait pour les fourchettes abimées

Et pour la neige ?

Utiliser votre graisse ou votre huile d’hiver aussi souvent que possible car en plus de protéger le sabot de votre cheval, elle évitera la formation d’un amas de neige en cas de pied ferré.

Le sable de la carrière

Le sable peut-être assez abrasif pour les sabots, et une carrière détrempé peut nuire au bon équilibre de la corne.

Utiliser votre soin du moment avant votre séance afin de protéger les pieds lorsqu’ils seront en contact avec le sable.

Dans tous les cas, pensez à bien nettoyer et brosser les pieds une fois votre séance de travail terminée. Lorsque le sabot est propre, n’hésitez pas à remettre une couche de graisse ou d’huile.

Brosse à sabots Grooming Deluxe Kentucky Horsewear

Comme nous avons pu le voir, Il est important d’adapter vos soins en fonctions de nombreux facteurs qui sont à prendre en compte (mode de vie, terrains, météo, type de sabots etc…). Observez et curez régulièrement les pieds de votre cheval afin de vérifiez leur état ce qui vous permettra de choisir le produit idéal.

Si les pieds de votre cheval ne présente aucun soucis particulier, un onguent « incolore » suffira à entretenir la corne. A appliquer une à deux fois par semaine.

Le Hoof Dressing, un allié de choix dans l’entretien des sabots

Equestra vous propose un large choix de soins pour les sabots, afin de vous permettre de trouver la solution la plus adaptée pour votre cheval.

Mue chez le cheval : pourquoi ses poils tombent-ils ?

En avril, ne te découvre pas d’un fil et en mai, fais ce qu’il te plaît. Mais que dit-on en février et en mars ? Pour le cheval, il pourrait s’agir d’une expression du type : quand le printemps arrive, mes poils tombent !

Qu’est-ce que la mue chez le cheval ? 

Chez les humains, muer signifie changer de timbre de voix au moment de la puberté. Pour le cheval, la mue est le processus de renouvellement et de perte de poils qui lui permet de s’adapter aux différents changements de saison. Elle a lieu deux fois par an. 

Au printemps, le poil de votre cheval va tomber et son pelage est remplacé par un poil plus fin. En hiver, votre cheval va faire du poil. Celui-ci est constitué d’un abondant sous-poil : la bourre qui va former une couche isolante pour protéger votre cheval du froid. 

La mue est un exploit d’envergure pour l’organisme de votre cheval puisque tout son pelage est transformé. 

Comment la mue se déclenche-t-elle ?

Les poils d’hiver commencent à se constituer dès la fin de l’été pour certains chevaux ou quelques semaines plus tard pour d’autres. Ils tombent quand les jours s’allongent au printemps. Ainsi, la luminosité serait à l’origine d’un changement hormonal chez le cheval et déclencherait la mue printanière. Le cycle de la mue est aussi contrôlé par d’autres facteurs comme la température ambiante, l’alimentation, les hormones, la génétique et l’état de santé de votre cheval.

Chaque cheval a son propre cycle de mue et perd ses poils de sa propre manière. Certains chevaux perdent d’abord les poils de l’encolure, puis ceux des flancs, ce qui leur donne un aspect hirsute. Si chaque cycle est propre à chaque cheval, il est cependant similaire d’une année sur l’autre. 

Que faire de tous ces poils ? 

Tapis de selle, paddocks, vêtements, brosses… il n’y a rien à faire, tout est recouvert de poils lors de la mue printanière ! 

Participez à ce festival et retirez une grande partie des poils d’hiver lors du pansage. Cela permet de soulager votre cheval des démangeaisons causées par la perte des poils. Grâce à l’effet de massage sur la peau lors du pansage, la circulation sanguine est stimulée, ce qui favorise la nouvelle pousse des poils. 

Nous vous recommandons d’utiliser une étrille spécifique comme la brosse EquiGroomer. Cette étrille innovante accélère la perte du poil et laisse la peau de votre monture propre et lisse.

Quel complément alimentaire choisir ? 

La mue est une période assez fatigante pour votre cheval puisque son organisme est assez sollicité. Pendant cette transition, il aura des besoins plus élevés en protéines, en calories, en vitamines, en minéraux et en oligo-éléments.  

Pour avoir un poil brillant et souple, un épiderme sain et de bonnes défenses immunitaires, votre cheval aura besoin de vitamine A, et d’omégas 3, 6, 9. La Biotine est aussi conseillée.

Les aliments complémentaires de type C.M.V. (Complément Minéral et Vitaminé) sont aussi appropriés. 

Pour aider votre cheval à finir sa mue, vous pouvez utiliser un complément à vocation drainante. Cela va aider son organisme à éliminer les déchets liés au renouvellement du poil et aux autres fonctions vitales. 

Nous vous recommandons fortement de consulter votre vétérinaire avant de choisir un complément alimentaire. 

Attention à la maladie de Cushing

Chez les humains, la qualité du cheveu est un bon indicateur de leur état de santé. Pour les chevaux, c’est la même chose avec la qualité de leur robe. 

Un poil terne ou une mue tardive peuvent donc indiquer une maladie, un système immunitaire trop sollicité ou une carence alimentaire. Si votre cheval est âgé et qu’il n’effectue pas sa mue normalement ou qu’elle est incomplète (longs poils sous l’auge et sous le ventre), il est peut-être atteint de la maladie de Cushing. C’est une maladie causée par un dérèglement hormonal, pouvant accroître le risque de fourbure.

En cas de doute, faites appel à votre vétérinaire. 

Protégez les poumons de votre cheval

Au cours de la période hivernale, les chevaux passent plus de temps au box. Leurs voies respiratoires sont très sollicitées en raison de la proximité avec la litière, du fourrage sec et du manque de ventilation. Afin de protéger le système respiratoire de votre équidé, il existe quelques bonnes pratiques à connaître. 

Guide de management pour le bon entretien du système respiratoire

Voici quelques bonnes pratiques à suivre pour protéger les voies respiratoires de votre cheval :

  • Entretenir autant que possible un environnement propre exempt de poussière.
  • Donner des fourrages dépoussiérés comme le foin nettoyé à la vapeur ou trempé.
  • Utiliser une litière hygiénique (copeau de lin ou de bois).
  • Déposer une couche de copeau sur la paille afin d’absorber l’urine et de maintenir une atmosphère sans ammoniac.
  • Essayer de stocker foin, paille et fumier en aval du vent et hors de l’écurie.
  • Sortir le cheval lors de l’entretien du box.
Un cheval dans un paddock poussiéreux.

L’emphysème, une maladie respiratoire incurable 

L’emphysème, aussi connue sous le nom d’obstruction récidivante des voies aériennes (ORVA) ou bronchopneumonie obstructive chronique, est une maladie incurable se caractérisant par des difficultés respiratoires. Elle correspond plus ou moins à l’asthme chez l’homme.

S’il est difficile de définir avec exactitude l’origine de cette maladie, il existe des facteurs qui peuvent favoriser son apparition. Prenez des précautions supplémentaires contre ces facteurs déclenchants :

  • L’ammoniac : se trouve dans un box mal entretenu ou une écurie confinée et mal aérée.
  • L’exposition à la moisissure : se développent dans le foin.
  • Les poussières : difficile d’éviter la poussière à l’écurie. Il y en a partout : dans le foin, la paille, certains copeaux, les paddocks et carrières très secs, sur votre matériel de pansage, etc.
  • Les pollens
Cheval se roulant dans la poussière.

Si votre cheval est malade, changez vos habitudes et distribuez les fourrages sur le sol, pour que le nez de votre cheval soit au-dessus du foin. Ne donnez pas de fourrage sec à votre cheval mais remplacez-le au maximum par de l’herbe ou du foin trempé.

Pour le travail, adaptez votre séance au niveau de forme de votre cheval et privilégiez les sorties en extérieur autant que possible ou dans une carrière arrosée.

Dans tous les cas, il reste indispensable de faire appel à un vétérinaire.

Quels produits utiliser pour aider votre cheval et réduire ses allergies à la poussière ? 

Vous pouvez utiliser des produits à base de plantes pour dégager les voies respiratoires de votre cheval :

Vous pouvez également utiliser un râtelier spécialement conçu pour réduire les allergies à la poussière :

Ratelier anti-poussière Haybox

Réguler les comportements hormonaux du cheval avec Dodson & Horrell

Votre jument est stressée lors de son cycle ? Votre étalon est difficile à contrôler en période de monte ? Votre hongre adopte un comportement d’entier ?
Nous vous proposons deux solutions 100% naturelles pour vous aider à les apaiser.

Grâce aux bienfaits de la nature, offrez quiétude et sérénité à votre cheval.Portrait de cheval

Stroppy Mare est un mélange d’herbes apaisant pour les juments. Perfect Gentleman est utile pour les hongres ou les entiers présentant un comportement exubérant.

STROPPY MARE par Dodson & Horrell

Stroppy Mare Dodson

Spécialement développé pour les juments sujettes à des problèmes de comportement au moment des chaleurs, Stroppy Mare vous aide à réguler leur cycle et à apaiser leur humeur.

Les pétales de pivoines sont souvent utilisés pour leur effet calmant sur les chevaux agités.
Bien que traditionnellement utilisées dans les derniers stades de la gestation, les feuilles de framboisier, en petite quantité, peuvent également être utiles pour les problèmes ovariens.
La camomille est bien connue pour ses propriétés apaisantes. Elle est utilisée pour aider les chevaux nerveux.
La verveine aide à calmer les tensions nerveuses.
Le millepertuis possède des propriétés relaxantes.
Le gattilier est utilisé pour réguler le cycle des juments.

Ne pas administrer aux juments gestantes.

PERFECT GENTLEMAN par Dodson & Horrell

Perfect Gentleman Dodson&Horrell

Perfect Gentleman permet de calmer les étalons chauds en période de monte. Il soutient également les systèmes nutritionnels et hormonaux du cheval castré.

Malgré une castration correctement réalisée, il arrive que certains hongres se comportent encore comme des chevaux entiers, notamment vis-à-vis des juments en période de chaleur. Ils deviennent alors difficilement manipulables. C’est également fréquent chez les chevaux castrés tardivement.

Les changements hormonaux peuvent avoir une influence majeure dans l’apparition de problèmes du comportement chez les hongres.

Le houblon est reconnu pour la présence de phytoestrogènes.
La camomille est bien connue pour ses propriétés apaisantes. Elle est utilisée pour aider les chevaux nerveux.
La passiflore agit également sur la nervosité.
Souvent utilisée pour ses vertus calmantes et relaxantes, la mélisse aide à réguler l’influx nerveux.
Perfect Gentleman contient également du magnésium.

Retrouvez toute la gamme Dodson & Horrell

Compléments chevaux Dodson&Horrell

Toutes les herbes Dodson&Horrell sont testées régulièrementsous les normes BETA / NOPS. Elles sont récoltées dans leur pays d’origine et n’ont reçu aucun traitement pesticide.

La phytothérapie équine avec Vital Herbs

Les produits Vital Herbs

Dans la nature, le cheval en liberté sait instinctivement quelles plantes choisir pour son équilibre. Avec une large gamme de mélanges et produits à base de plantes, Vital Herbs réintroduit ces éléments indispensables dans l’alimentation du cheval vivant au box.

Depuis 2005, ces spécialistes de l’herboristerie équine créent des mélanges 100 % naturels et sans additifs, en collaboration avec des experts de la phytothérapie et des vétérinaires.

Avec des plantes naturelles comme l’ail, les algues, le fenugrec, l’harpagophytum ou la spiruline, les mélanges d’herbes qui composent les compléments alimentaires sont à la fois efficaces et bienveillants/respectueux pour l’organisme. Les soins externes sont quant à eux majoritairement composés d’huiles essentielles.

LA GAMME 100% NATURE DE VITAL HERBS

La phytothérapie, que ce soit pour prévenir ou guérir, s’adresse à toutes les composantes du cheval : mobilité, bien-être, forme, transit et respiration ou encore soin de la robe, des crins ou des sabots. Les plantes, base de l’alimentation équine, sont parfaitement assimilées et n’ont aucun effet secondaire.

Equestra a sélectionné pour vous quelques mélanges et soins parmi la large gamme désormais disponible en magasin et sur equestra.fr :

Soin robe et crins

SOINS POIL ET CRIN

Nice Coat est un complément alimentaire qui renforce les poils et les crins et Vitaderm une lotion cutanée apaisante notamment en cas de dermite estivale.

Soins des membres

MOBILITÉ

Free Move est un mélange de plantes à consommer qui favorise la souplesse articulaire et musculaire et Vitargil une argile verte pleine de minéraux à appliquer sur les membres.

Compléments digestion et respiration

TRANSIT ET RESPIRATION

Easy Digest est un complément  qui favorise et apaise le transit intestinal et Easy Breath un mélange qui contribue à la bonne santé des voies respiratoires.

Bannière soldes

Protéger vos chevaux contre les insectes Volants et Piqueurs

Le cheval a une peau très fragile. (Beaucoup plus fragile
que l’homme d’ailleurs)
Continuer la lecture

PENSEZ AUX ELECTROLYTES !!

Par les grandes chaleurs, pensez à réhydrater votre cheval !

Le corps du cheval est comme un moteur, il lui faut avoir une température de travail optimale. Il doit donc « monter en température » pour accomplir des performances sportives sans aucun risque.

 

Continuer la lecture

La Tonte

La tonte est une question d’hygiène, d’esthétique et de commodité.
Continuer la lecture

Les électrolytes


Par les grandes chaleurs, pensez à réhydrater votre cheval !

Le corps du cheval est comme un moteur, il lui faut avoir une température de travail optimale.

Il doit donc « monter en température » pour accomplir des performances sportives sans aucun risque.

Pour éviter une surchauffe » le cheval transpire naturellement et la sudation retire de l’organisme la chaleur excédentaire afin de maintenir une température optimale.

Sans cette perte d’eau il existe un manque d’épaississement du sang ce qui entraîne un approvisionnement insuffisant en oxygène des muscles, les déchets de métabolisme ne sont plus évacués, les muscles sont alors en surcharge, leur performance diminue, il y a un risque de crampes et de douleurs musculaires.

Les conséquences d’un cheval déshydraté : La sudation joue donc un rôle très important dans la thermorégulation de votre cheval, mais elle entraîne une perte inévitable d’éléments minéraux, notamment, des substances minérales appelées électrolytes, jouant un rôle important dans l’équilibre hydrique de l’organisme.

Cette perte peut se solder par une hyperexcitation, un manque d’appétit, voire une apathie. C’est pour cela qu’il existe des électrolytes (en poudre, liquide ou pâte), qui sont des compléments alimentaires, à administrer.

Comment utiliser les électrolytes : Les électrolytes doivent être administrés dès les hausses de température à un cheval au travail, pour lui permettre de faire des réserves et il est conseillé de faire une cure pendant toute la période estivale, il ne faut surtout pas attendre les premiers signes de déshydratation pour réagir.

Les électrolytes peuvent être associés à l’eau de boisson ou au repas, n’hésitez pas à augmenter les doses durant les périodes d’efforts intensifs. Pensez également à faire boire votre cheval.

Astuce : Comment se rendre compte si votre compagnon est déshydraté Il suffit de pincer la peau de votre cheval au niveau de l’encolure, si l’élasticité n’est pas instantanée, votre compagnon est en état de déshydratation.